Broker Polynésie - Voiliers et bateaux moteur

Fidji - Nouméa - Raiatea - Tahiti - Panama

Accès direct à un bateau

Voiliers

Catamaran concept Airex/Epoxy
(17,00 m) - 2015

Caractéristiques générales :

  • Longueur : 17,00 m (55' 8")
  • Longueur à la flottaison: 16.20 mètres
  • Largeur: 6.7 mètres
  • Tirant d’eau: 1.20 mètres
  • Déplacement en charge: 6 800kg
  • Déplacement lège: 6 000kg
  • Moteurs : 2 x YANMAR 3YM30

Bateau papeetisé.

Bateau situé en Polynésie Française


Prix : 25 M XPF / 209 000 €

Excellent catamaran, système de navigation simplifié, facile d'entretien et une pièce à vivre modulable selon les besoins.


Aménagements :

Capacité: 6 pax max en croisière/ 12 pax en 6eme catégorie/ 18 pax en lagon

Concept

  • Un bateau très polyvalent et marin:
  • - Intérieur modulable (2 x 5m²) pouvant accueillir diverses activités
  • - Facilité de maintenance
  • - Légèreté et longueur
  • - Facilité de manœuvre
  • - Capacité de transport (2T)
  • - Superstructures légères, poids centré en longitudinal

4 cabines

  • Grande cuisine à bâbord
  • Bureau à tribord
  • Salle de bain
  • Grand cockpit convivial
  • Poste de barre surélevé
  • Grande plateforme arrière surélevée
  • L'idée était de faire une cellule habitable sur 2 longs flotteurs, un « PAHI » de voyage inter-îles du Pacifique du vingt et unième siècle. Partout ou l'on s'assoie on a une vue panoramique, ce qui est vraiment appréciable en navigation et lors des mouillages idylliques.
  • La cabine centrale, plate-forme, toit, aménagements, sont en sandwich Airex sous vide, pour alléger et descendre le centre de gravité au maximum pour assuré confort et sécurité en mer.
  • La nacelle est un studio de 35m2 avec terrasse sur le même plan, très confortable pour 2 couples, avec 2 cabines doubles, équipées de couchette king size, une grande cuisine américaine, un grand bureau table à cartes et un cabinet de toilette, WC, douche, lavabo. L'espace de vie est modulable selon les besoins (atelier, cabinet médical, cabines...). Les coques sont aussi aménagées de deux cabines simples.

Inventaire détaillé :

Construction

Catamaran à voile en composite bois/epoxy et superstructure sandwich Airex, construit à Taha'a (Polynésie française) en 2014 et mis en service en 2015, selon un plan de Louis Corneglio.
Coques / Cabine : Contreplaqué à bouchains (CP marine Tousbois) stratifié: flancs ep 12mm / fond ep 15mm.
Lisses en stratifié sur mousse Sicomin.
Planchers et cabine en sandwich Airex sous vide.
Quille profilée massive, fortement soudée et stratifiée qui protège bien l'embase.

Moteurs

2 Moteurs YANMAR 3YM30 350 heures d’utilisation environ
Transmission SAIL DRIVE
Hélices kiwiprop
2 Réservoirs de 500 litres chacun

Gréement sloop

Mât aile autoporté
Grand voile 3 ris a corne lazy jack
Foc a ris latté autovireur
Gennaker sur emmagasinneur facnor
GV 68m² / Foc latté 26m² / Drifter sur emmagasineur 65m²

Mouillage

Guindeau électrique de 1500 W
Télécommandes de guindeau, avant et au poste de barre
1 ancre Delta montée sur 30 mètres de chaîne de 10mm et 50m de bout épissé
1 mouillage secondaire complet

Confort, entretien

Eau douce : 2 réservoirs de 500L d'eau alimentés par une récupération efficace de 30m2. Aucune nécessité d’avoir un dessalinisateur grâce à l’ingénieux système de récupération des eaux de pluie, FAIMANU PITI est complètement autonome en eau douce.
Evier 2 bacs
1 Plaque de cuisson
1 Frigidaire 130L ouverture frontale
1 Douche intérieure / 1 Douche extérieure
1 toilette

Electricité

Électricité: 4 panneaux solaires de 150 Wc suffisent à la consommation.
Aucune nécessité d’avoir un groupe électrogène, FAIMANU PITI est complètement autonome en énergie électrique.
Parc de batterie de service août 2015, capacité totale 400 Ah
2 Batteries démarrage moteur
4 Panneaux solaires, capacité de production totale de 600 Watts
1 Convertisseur 12 / 220 V de 1500 Watts.
2 Circuits d’alimentation 12 Volts ou 220 Volts.
Prises 220 V dans toutes les cabines et le carré

Navigation / électronique

1 Combiné loch/sondeur/speedomètre Raymarine ST 40
1 Pilote automatique
1 GPS Garmin
1 VHF fixe Raymarine

Pont / cockpit

Console de pilotage centrale où se regroupent toutes les manœuvres. Ecoute de foc , contrôle de rotation du mât et enroulement du gennaker passent sous le plancher.
Jupes longues et échancrées vers l'intérieur
Bossoirs

Annexe

Annexe rigide de 4,20 m sur bossoirs
Moteur HB 5 CV Mercury

Voiles, gréement et manœuvres

Mât aile de 15m, bôme de 7.40m, avec le choix d’avoir un centre vélique le plus bas possible, afin de limiter les efforts. Le mât est réalisé en bois époxy stratifié verre et carbone. La bôme est en sandwich époxy stratifié carbone.
La grand voile à corne permet à la voile d'amortir les surventes en s'ouvrant dans les hauts, type de voile performante et adopté maintenant sur tous les multicoques de course.
Foc latté auto vireur, on peut tirer des bords sans toucher les écoutes, beaucoup plus léger et performant qu‘un génois à enrouleur, comme il est latté il ne faseille pas.
Drifter sur emmagasineur, voile de portant idéal en multicoque.
Le centrage des poids, le centre de gravité bas, le centre de poussée vélique bas, la longueur en font un bateau sûr et très confortable en mer.
La nacelle ayant une garde de 1m, le bateau ne tape pas et ne mouille pas.
Le poste de barre est particulièrement bien conçu ; l'écoute de foc, le contrôle de la rotation du mât et l'enrouleur d'emmagasineur passent sous le plancher pour arriver à la console de pilotage, les écoutes de grand voile sont directement accessible depuis le poste de barre, ce qui facilite les manœuvres en équipage réduit.
10° bord sur bord au louvoyage, vitesse 6 à 10 nœuds , selon le vent.
Très bon fifty quelque soit le temps, voiles hautes ou arisées si nécessaire, un seul moteur en marche a 2200-2400T/MN
60° bord sur bord au louvoyage , 6 à 9 nœuds, conso: environ 2.2l/H
Vent travers ou portant, voiles seules, 8 à 15 nœuds, et plus si on veut, selon le vent.
Calme plat : 1 moteur a 2400t/mn , vitesse 6.5 nœuds / 2 moteurs à 2400t/mn, vitesse 8 à 9 nœuds
18 personnes autorisées dans le lagon.
Une seule personne peut le faire naviguer sans difficultés.

Motorisation

Le but était d’offrir une vitesse de croisière plus rapide que sur la plupart des multicoques de série tout en ayant une grande autonomie.
Les moteurs sont installés, proche du centre des coques, pour un meilleur centrage des poids. Les cales moteurs sont volumineuses, afin de privilégier les accès, pour faciliter les interventions et l'entretien des moteurs.
Les performances en navigation : avec les 2 moteurs, la vitesse par mer calme, sans vent, est de 8,5 nœuds et avec un seul moteur, 6 noeuds. Excellent fifty pour remonter très près du vent. Ses 2 moteurs YANMAR de 29 CV consomment à 2400T/mn environ 2,2L à l'heure. Les deux réservoirs offrent une capacité total de 1000 litres, soit 450 heures de navigation, à 6 noeuds, son autonomie est 2700 milles nautique.

Histoire du bateau

Louis Cornéglio, l’architecte constructeur de FAIMANUPITI, a derrière lui une longue expérience de la croisière, pour avoir sillonné tous les océans avec divers bateaux.
Il a l’opportunité de travailler en collaboration avec l’architecte Daniel Tortarolo et le chantier NEPTUNE et participer à la conception et à la construction en tant que maître d’œuvre, puis acquérir le premier monocoque de la série Neptune 99 qu'il emmènera et vendra en Polynésie.
De retour en France, toujours en collaboration avec le chantier NEPTUNE et Daniel Tortarolo en tant que co-concepteur, il dirige la construction du premier Neptune 135. Avec ce bateau il repart vers la Polynésie où il fait du charter pendant quelques années.
« L'idéal, pour la croisière en Polynésie, c'est le catamaran, j'ai donc cherché à me tourner vers ce type de bateaux, mais les catamarans de chantiers ne me plaisaient pas car ils sont beaucoup trop difficiles d'entretien, trop lourds, ont beaucoup trop de matériel inutile à bord et ne sont pas performant en navigation. L'envie de construire un catamaran a donc germé. Sur l’arrière de la maison, il y avait une cocoteraie, et c’est là que j’ai installé le premier hangar destiné à abriter le projet d'un catamaran simple, léger et adapté à la croisière en Polynésie. Fabriqué en composite bois époxy, le catamaran Faimanu a été mis à l’eau en décembre 1994 et, 15 jours plus tard, il accomplissait son premier charter. Une activité qui s’est poursuivie durant 12 ans. »
Quelques années plus tard, l’imagination fertile de Louis commence à nouveau à le solliciter, et il se remet à la planche à dessin. Il invente cette fois un multicoque de conception moderne inspiré des pirogues de navigation des migrateurs polynésiens (Pahi).
Faimanupiti a été construit dans la même cocoteraie à Taha'a selon le cahier des charges suivant: facilité de maintenance et de manœuvre, légèreté et longueur, bonnes performances à la voile comme au moteur, aménagements simplifiés mais tout le confort nécessaire, centre de gravité bas pour le confort et la sécurité en mer comme au mouillage, poids centré en longitudinal pour améliorer les performances en navigation.

Descriptif modifié le : 24/10/2016



ATTENTION

Ce descriptif est établi sur la foi des informations délivrées par le propriétaire du bateau. En dépit du soin apporté à sa réalisation, des différences peuvent subsister. L'état réel du bateau et son équipement sont à vérifier entre acheteur et vendeur avant la vente. Les responsabilités respectives du vendeur et de l'acheteur demeurent entières. Raiatea-yacht ne peut en aucun cas être tenu responsable en cas d'écarts avec la réalité ou de vices cachés.



Retour vers tous les voiliers

H

A

U

T