Broker Polynésie - Voiliers et bateaux moteur

Fidji - Nouméa - Raiatea - Tahiti - Panama

Accès direct à un bateau

Voiliers

Zeus 45
(14,00 m) - 1981

Caractéristiques générales :

  • Longueur : 14,00 m (45' 10")
  • Longueur : 14 m hors tout
  • Longueur de signalement : 12,70 m
  • Largeur : 3.90 m
  • Tirant d’eau : 1,20 m /2,5 m
  • Hauteur sous barrot : 1,90 / 1,85 m
  • Déplacement : 12 tonnes
  • Moteur Perkins 4108 de 46 CV

Voilier papeetisé (taxes d’importations payées en Polynésie), immatriculé en Guadeloupe.

Bateau situé en Polynésie Française


Prix : 7,16 M XPF / 60 000 €

Voilier de grand voyage dériveur lesté en polyester, bon marcheur, 4 cabines


Aménagements :

Couchages : 5 à 6 (hors carré)

  • Une cabine double à l’arrière bâbord avec bureau amovible, penderie
  • Une cabine simple à l’arrière tribord avec rangements
  • Table à cartes à tribord
  • Carré en U sur tribord
  • Cuisine en long sur bâbord
  • Cabine double au centre tribord
  • Cabine simple en coursive avant bâbord
  • Salle de bains /WC sur bâbord
  • Soute à voile à la pointe avant (beaucoup d’espace avec des « hamacs » de rangement, permet de stocker les voiles, vélos, planches et ailes de kite, et plein de bazar)
  • 2 grands coffres à l’arrière.
  • Le Zeus 43 nous a permis de vivre et de naviguer à bord à 5, un couple et 3 enfants (5 à 18 ans) pendant 10 ans. Chacun a son espace à bord.

Inventaire détaillé :

Construction

Voilier dériveur lesté en sandwich polyester de type Zeus 45 construit en 1979/1981 en France.
Le bateau est dessiné par GILBERT SAINT-BLANCAT.
Il est réalisé par Yvon Le Yendecker, en sandwich polyester/mousse Divinicel (C Flex). Les fonds sont monolithiques ( 3 cm ). L’ensemble de la coque est structuré par des omégas. En dehors du puits de dérive traversant jusqu’au pont, il n‘y a pas de cloisons structurelles (aménagements ouverts et modifiables).
Nous avons acquis le bateau en 3eme main, en 2005 aux Antilles et l’avons préparé à un grand départ en famille (3 enfants). Nous avons navigué vers la France, puis Canaries, Caraïbes, Cuba, Vénezuela, Panama, Polynésie, Nouvelle Zélande et Tasmanie, puis retour en Polynésie en 2014.

Dérive

Dériveur lesté . Un embryon de quille intégré à la coque (et lesté de plomb) porte le tirant d’eau mini à 1,2 m (1,3 à pleine charge). Une dérive sabre est logée dans son puits qui traverse jusqu’au pont.Le système de relevage est un simple palan 5 brins qui se manipule très simplement depuis le cockpit.
Le temps de remontée de dérive est très court.
Le système très « rustique » est toujours visible et accessible. En 10 ans nous avons eu un seul incident de dérive coincée (pince à linge dans le puits) qui s’est résolu de lui même en mouillage rouleur.
Le tirant d’eau dérive basse est de 2,5 m, voire 3 m , mais cela n’apporte rien de plus de trop baisser la dérive.
La dérive peut être sortie très facilement pour entretien, bateau à flot , en la laissant couler sous le bateau, on la remonte ensuite sur le pont avec une drisse.
Elle est en bois stratifié et est légèrement lestée pour couler.
Zingaya navigue parfaitement sans dérive et reste manœuvrant, même si le cap au près n’est pas optimal avec juste l’embryon de quille. On peut cependant tirer des bords pour aller mouiller dans 1,5 m d’eau.
2 dérives des jupes ont été installées, permettant de bien stabiliser le bateau et soulager le pilote au portant.

Comportement

Vrai voilier qui navigue et fait ses milles dès quelques nœuds de vent. Il est marin, fiable et rustique. La manœuvre est facile et « à taille humaine » (manœuvres faites par nos garçons ado sans problème)
En 10 ans et pas mal de nav, il a toujours eu un comportement sain et rassurant.

Moteur

Moteur Perkins 4108 de 46 CV, 4500 heures, très bien entretenu, parfait état (2l/heure)
Sail drive Bukh, disques AV et AR + membrane changés en 2016, état parfait
Hélice Kiwiprop à pas réglable
Réserve de gasoil de 200 litres

Gréement de sloop

Gréement 7/8e avec bastaques (à gérer uniquement grand voile haute, dès le 1er ris, la bôme et la grand voile passent dessous et les bastaques restent prises en permanence).
Mât Nirvana avec équipement de mât soudés
Gréement dormant de 2000 (sauf coquilles de bas haubans changées en 2012)
Grand voile lattée 3 ris (2012) avec lazy jack et lazy bag (2013)
Ecoute de GV sur pantoire (un palan d’écoute sur chaque bord)
Génois enrouleur
Enrouleur Profurl
Spi asymétrique
Gennaker
2 Focs de brise dont un avec 1 ris
Tourmentin
Etai largable pour foc de brise et tourmentin

Winches
4 winchs de cockpits Lewmar (2*ST 52 + 2*44 , 3 vitesses)
1 winch de « piano » (enrouleur, dérive, hale bas et balancine de tangon)
1 winch de bosses de ris (mât)
2 winchs en pieds de mât (drisses)

Mouillage

Guindeau électrique Lofrans (2006)
Mouillage principal : ancre Rocna 25 kg (2012) avec 65 mètres de chaîne de 10 (11/2013)
Mouillages secondaires : ancre Brittany et ancre Fob avec chaîne de 10 et câblot

Confort

Eau douce : 2 réservoirs d’une capacité totale de 400 litres + bidons. Avec la récupération de l’eau de pluie, nous sommes autonomes.
Cuisinière 2 feux et four à gaz
2 bouteilles de gaz 13 kg en coffre arrière dédié (1 bouteille par mois avec le frigo + cuisine et pain).
Place pour petites bouteilles de secours (autonomie de 3 mois)
Evier deux bacs, eau de mer à l’évier
Eau sous pression avec filtre céramique
Réfrigérateur gaz / 12V / 220 V
WC manuel Jabsco

Electricité

1 batterie gel de 2014 de 200Ah actuellement (mode marina/petites navs).
Tout est prêt pour mettre une batterie moteur neuve et 400 Ah de batterie servitude neuves pour la prochaine navigation importante
4 panneaux solaires (2x55Wc, 2×80 Wc) soit 230 Wc au total (un panneau neuf de 2014)
Eolienne Aérogen 4 (roulements changés 2014, jeu de pales en 2012)
Contrôleur de batterie Thira
2 Convertisseurs 12V / 220 V 600 W et 150 W.
Le bateau est autonome en énergie, en nav, ou mouillage et au port.
Couplage manuel des batteries pour recharge ou secours
Chargeur de quai 10 A.

Electronique

GPS mobile Magellan Sportrak
VHF AIS RO4800 (2012)
VHF portable étanche Uniden (2013)
Sondeur Interphase Probe (à vue devant) (2006)
Sondeur Navico de secours
Pilote automatique in bord Raymarine SmartPilot ST 6002 vérin électrique (2012) sur secteur de barre débrayable
Pilote automatique de secours Raytheon ST5000+ (vérin électrique sur barre franche)
MerVeille
BLU Icom IC 706
Pactor SCS PTC Iiex (mails à bords par Sailmail ou Winlink)
Ecran d’ordinateur (2014) sur support pivotant alimenté sur le 12 V pour l’ordi de la table à carte.

Dinghy

Annexe semi-rigide Carib 9 pieds
Moteur HB Yamaha Enduro 15 CV
Portique/bossoirs avec arceaux pour descendre l’annexe.
En navigation légère l’annexe est laissée dans les bossoirs, gonflée.
En grande nav, elle a sa place sur les bossoirs mais dégonflée. Bien haute, elle ne gène pas la vision.

Sécurité

Balise KANNAD Safelink avec GPS intégré (2016)
Radeau de survie SeaSafe 6 pax (2012)
Equipement 1ere catégorie (plus à jour …)

Divers

Bimini amovible récupérateur d’eau (sellerie de 2013)
Dodger amovible (sellerie de 2013)
Grand taud de soleil
Autoradio JVC + HP JBL
Carénage avec traitement époxy (10/2012) / carénage juillet 2016 : 20 l de primaire époxy + 5 couches d’antifouling commerce (ABC3 60 mois prévus)
Revêtement de cockpit en « faux teck » Deck King ( 2012)
Grande jupe

Entretien

Le bateau est entretenu au fur et à mesure et est en bon état (ce qui n’est pas un état stable …).
Comme tout bateau, il nécessite avant toute grande nav un check général.
A l’intérieur, les peintures et vernis, sont entretenus régulièrement.

Descriptif modifié le : 27/04/2017



ATTENTION

Ce descriptif est établi sur la foi des informations délivrées par le propriétaire du bateau. En dépit du soin apporté à sa réalisation, des différences peuvent subsister. L'état réel du bateau et son équipement sont à vérifier entre acheteur et vendeur avant la vente. Les responsabilités respectives du vendeur et de l'acheteur demeurent entières. Raiatea-yacht ne peut en aucun cas être tenu responsable en cas d'écarts avec la réalité ou de vices cachés.



Retour vers tous les voiliers

H

A

U

T